L’entrepôt numérique : comment gérer les imprévus grâce à un progiciel WMS ? 2/4

Cet article fait référence à une situation exposée dans un autre billet : retrouvez la situation initiale ici. La problématique de départ était simple : Caroline et Fabien ont vu une augmentation soudaine et imprévue des commandes couplée à une palette endommagée, ce qui a entraîné des retards importants dans les lignes de préparation.

WMS : plusieurs solutions envisageables

Dans notre exemple, plusieurs solutions peuvent être rapidement mises en place par le logiciel WMS. D’abord, calculer un nouvel itinéraire pour le transport des palettes et éviter le blocage, en choisissant le plus court possible pour ne pas augmenter les coûts. Ensuite, regrouper les commandes par lots pour optimiser les cycles d’approvisionnement. Les commandes pourront être traitées rapidement et tout aussi efficacement.

Les livraisons et les séquences de départ seront recalculées et ajustées automatiquement par le système informatique. Grâce au logiciel WMS, Caroline et Fabian réévaluent la priorité des commandes lancées et à venir, puis les mettent en ordre en fonction de la disponibilité des produits. Les dates d’expéditions potentielles sont calculées et évaluées en temps réel en fonction des données collectées dans l’entrepôt à partir des données WCS. Caroline et Fabian peuvent alors coordonner le départ des marchandises directement avec le responsable du fret qui pourra à son tour prévenir le client. Les données des WCS remontent vers le logiciel de gestion WMS via une interface commune de gestion du transport. 

Grâce aux données fournies par le logiciel de gestion logistique, Caroline et Fabian peuvent maintenant déterminer la fin du travail pour 23h30. Pour respecter cet horaire de fin, il faudra modifier le lancement des commandes et des cycles d’approvisionnement. Les marchandises devront également être réacheminées et prélevées depuis différents postes de préparation.  L’assistance informatique a géré la préparation de commandes, maintenant la gestion des Ressources Humaines et la discussion avec les équipes est primordiale pour continuer le shift de travail.

Analyser les données pour préparer le futur

Caroline et Fabian ont réussi à gérer au mieux cette situation difficile avec l’aide de leurs collègues et de la capacité d’analyse du système informatique. Même si le plan initial a été dévié, la gestion intelligente de l’entrepôt a permis de limiter les dégâts.

Au quotidien, les logiciels de gestion logistiques permettent de gérer facilement et rapidement les imprévus. Sur le long terme, ils permettent d’identifier l’impact de différentes situations sur la production, anticiper de futurs imprévus et pouvoir en discuter en amont avec les équipes et les clients.

L’entrepôt au centre de tous les flux

Les entrepôts sont le point de convergence de toutes marchandises à destination de clients variés. Il s’agit de trouver un équilibre entre les préparation de commandes de taille et volume importants, souvent à destination des acteur de la distribution, et les plus petites commandes hétérogènes à destination des particuliers. L’optimisation des processus et une stratégie de stockage efficace  garantissent une livraison rapide et réactive, même si l’approvisionnement par les fournisseurs suit un calendrier plus long. L’objectif d’un entrepôt est toujours de garantir et assurer la livraison à ses clients.

De nombreux petits entrepôts sont encore gérés manuellement avec des listes de tâches journalières, qui assurent aussi la traçabilité des processus. Une fois une certaine taille d’entrepôt atteint, il est difficile de continuer sur ce modèle. Les logiciels de gestion permettent de garder une vue d’ensemble sur les marchandises et les processus dans l’entrepôt, pour optimiser à chaque instant les ressources humaines et matérielles. Lorsque le nombre de commandes dépasse un certain point dans l’entrepôt, on peut compter sur des systèmes semi-automatisé pour épauler le travail des opérateurs, comme des systèmes :  de convoyage, de stockage automatisé et des postes de préparation de commandes entièrement ou partiellement automatisés. Si plusieurs catégories d’articles doivent être stockées, les entrepôts pourront t’être divisés en plusieurs zones ; avec des équipements et des conditions de travail différentes. 

Les entrepôts deviennent plus hétérogènes et complexes à gérer car la rotation des stocks est plus rapide. Le nombre d’articles stockés et surtout leur diversité viennent renforcer ce phénomène. Les marchandises prélevées viennent de différentes zones de stockage et doivent être compilées rapidement, pour garantir des délais de livraison courts. La gestion par système informatique et l’intégration d’un logiciel WMS aide les entrepôts à gérer et contrôler tous les flux de marchandises pour faciliter les préparations de commandes et ainsi garantir la compétitivité de l’entreprise.

Dans notre prochain post, « Optimiser le traitement des commandes avec un logiciel WMS », découvrez comment Caroline et Fabian vont maîtriser la situation pour honorer toutes les commandes passées en urgence.